fbpx

Savez-vous quel jouet a été jugé “essentiel”, et qui a autorisé les habitants à sortir de chez eux pour en acheter en Australie ?

Il s’agit du Puzzle. Oui, ce bon vieux jouet qui date de 1760. En effet, le Premier ministre, Scott Morrison a déclaré le puzzle activité“essentielle”, et autorisé les habitants à sortir pour en acheter.

L’invention des puzzles est attribuée à John Spilsbury, un cartographe et graveur londonien qui, vers 1760, eut l’idée de découper des cartes représentant différents pays du monde et de les vendre comme moyen ludique d’apprendre la géographie.

Dans les usines, c’est la course. “La ruée sur les puzzles est en train de transformer ce loisir tranquille : la demande dépasse les niveaux atteints à Noël et les entreprises se retrouvent sous pression”, remarque le quotidien new-yorkais. Même Ravensburger, acteur dominant du marché du puzzle, peine à accélérer la production pour répondre à la demande.

En hausse de 63% sur l’année 2020, le marché du puzzle a tiré son épingle du jeu avec la crise sanitaire.

Vous pensiez donc que le rayon puzzle était boudé ? Et bien pas du tout, vous voyez à quel point c’est la folie !

De nombreuses célébrités raffolent aussi de cette activité comme Hugh Jackman

Le marché des puzzles imprimables a donc fait un grand boom lors du premier confinement.

Les parents à la recherche de toujours plus d’activités plaisantes et passionnantes pour leurs enfants ne voulaient plus se déplacer en magasin pour acheter des puzzles traditionnels.

Des puzzles qui leur revenaient 10 à 15 fois plus cher en magasin plutôt que sous formats PDF.

Ils préféraient acheter directement en format PDF les créations de personnes qui vendaient leurs PDF en ligne.

Le puzzle a aussi ce pouvoir de passer un bon moment en famille, sans écrans. Le puzzle a aussi un côté challengeant, quelle fierté quand on trouve la bonne pièce à assembler !

Je me souviens que mes parents avaient des puzzle assez complexes qui représentaient la statue Toutânkhamon. Nous avions passé plusieurs soirées à assembler le puzzle, plutôt que d’être chacun dans son coin. J’en garde merveilleux souvenirs. Parce que c’est aussi ça le puzzle : rassembler, renforcer les liens familiaux et construire de beaux souvenirs tout en s’amusant.

LES PUZZLES IMPRIMABLES À DÉCOUPER SONT L’AVENIR DES REVENUS PASSIFS EN LIGNE.

Les puzzles PDF découplables à la maison sont devenu en quelques mois un passe-temps merveilleux, pour des familles entières.

En utilisant la bonne méthode, vos futurs puzzles sont ceux qu’ils rechercheront !

Vous pouvez créer ces puzzles PDF gratuitement, sans connaissance technique, avec des outils libres au grand public.

Ils sont de plus en plus a avoir franchis le pas et encaissent aujourd’hui des  commissions comme 36, 45 ou même 78 euros par jour sur le compte de leurs imprimables.

Des centaines de milliers de parents visitent chaque jour ces fameuses plateformes en ligne où se vendent ces imprimables si addictifs.

Si ce business vous intéresse, cliquez ici pour apprendre la méthode avec la maison du puzzle

L’avantage, contrairement au marché américain, c’est qu’il n’y a aucun risque que le marché soit saturé.

Car il vient tout juste d’exploser en France. Vous arrivez assez tôt pour profiter d’une grande part du gâteau.

Testez-le par vous-même pour vous rendre compte comme il est amusant de créer ses documents.

Et vous serez récompensé pour votre propre créativité.

Car vous pouvez y apporter votre touche perso.

Mes sources :

https://www.challenges.fr/entreprise/grande-conso/comment-le-confinement-booste-les-ventes-de-puzzles_756204

https://www.courrierinternational.com/article/jeux-depuis-le-confinement-les-fabriques-de-puzzles-sont-submergees-par-la-demande#:~:text=En%20Australie%2C%20le%20Premier%20ministre,%C3%80%20lire%20aussi%20Confinement.&text=M%C3%AAme%20Ravensburger%2C%20acteur%20dominant%20du,pour%20r%C3%A9pondre%20%C3%A0%20la%20demande.

Nina Habault

Experte dans le WebMarketing depuis 8 ans, spécialisée dans le marketing d'affiliation. Je conseille les entrepreneurs à se créer une source supplémentaire de revenu en vendant les produits des autres (logiciels, cours, services)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *