POURQUOI TU NE DOIS PAS TRAVAILLER PLUS DE 35 MINUTES PAR JOUR

Ma journée se résume en moyenne à 35 minutes par jour. Entre 10 h et 10h35. Si je travaille aussi peu, c’est parce que ça me permet d’avoir le recul nécessaire sur mes idées et garder un certain équilibre et profiter de cette liberté.

Par exemple, pour cette vidéo, si je n’avais pas autant de temps libre, j’aurais fait comme tout le monde, j’aurais expliqué à quel point il faut travailler dur et je n’aurais pas eu le recul nécessaire pour me dire que non c’est le contraire, il faut travailler peu et trouver le titre de cette vidéo. Je vous invite à bien réfléchir à ces idées et je vous souhaite une bonne lecture. 

On montre souvent l’exemple de travailleurs acharnés, comme Elon Musk, comme Steve Jobs, mais ce n’est pas toujours synonyme de réussite, si on suit mon exemple. Est-ce que vous savez à quoi passe majoritairement Warren Buffet son temps ?

Il passe les ¾ de sa journée à lire des bouquins. Pendant 5 à 6 heures par jour au moins, il va lire des bouquins. Est-ce que vous savez ce que fait Charles Darwin ? Il fait trois sessions d’une heure et demie par jour. Le reste du temps, il promène son chien, il se balade en forêt, ou alors, il va lire des journaux.

Est-ce que vous savez ce que fait l’architecte Corbusier ? Lui, il adore peindre. Ce qu’il fait c’est qu’il n’a pas envie d’aller bosser avant le milieu d’après-midi, toute sa matinée et tout le début d’après-midi, c’est dédié juste à peindre. Donc il est chez lui, il peint et ensuite seulement, il va travailler. Et pourtant, ça ne les empêche pas d’avoir vraiment révolutionné ce monde.

Warren Buffet est l’un des hommes les plus riches de ce monde, il possède 74 milliards d’euros. Darwin, il a quand même écrit des bouquins qui ont révolutionné la science. Et Corbusier n’est plus un architecte à présenter. Donc, travail acharné n’est pas toujours synonyme de réussite, de gain. Je vais vous dire ce que j’en pense et comment je fais. 

La première chose que je voulais vous dire, c’est que c’est mieux de travailler peu, parce qu’on a plus de recul sur notre travail. C’est-à-dire qu’on n’est pas en mode machine, exécuter bêtement les taches en fait. Non. On travail peu et le reste du temps, on a le recul nécessaire pour savoir si ça nous correspond ou pas ce qu’on est entrain de faire.

Ça évite de perdre du temps, de l’argent, de faire des erreurs. Ça évite aussi de copier bêtement les autres ce qu’ils font que eux ça marche, mais pas forcément pour nous parce que ça ne va pas nous ressembler. Ou de faire des erreurs comme ça et de copier bêtement des stratégies. Ce qui fait que comme on est tout le temps entrain de travailler, on n’a pas le recul nécessaire. Ça c’était vraiment la première idée. 

La deuxième chose c’est qu’en fait, on devient moins productif à travailler trop. Ça devient un peu l’inverse. Parce qu’au final, quand vous passez 3-4 heures à juste régler, comment on doit réfléchir sur un truc, alors que d’habitude quand vous êtes en forme, quand vous êtes assez reposé, vous y passez juste 15 minutes, ça ne sert à rien.

Si vous, vous sentez juste épuisé mentalement, laissez tomber, reposez-vous, vous serez plus productif après. Il y a même des pilotes de l’armée de l’air qui sont parfois obligé de se reposer, c’est ce qu’ils appellent les Power Naps. Ils ont une salle en fait dédiée pour ça, pour dormir un peu, pour se reposer un peu. Et ils font ça, toutes les 3 à 4 heures, ils font leur Power Naps. Donc se reposer c’est mieux sur le long terme pour être plus productif. 

Trop travailler pour moi en fait, c’est lié au syndrome de l’imposteur et à un manque de confiance en soi. C’est-à-dire que pourquoi ceux qui travaillent trop, font souvent plusieurs projets à la fois ? Parce qu’ils pensent que la plupart de leurs projets en fait vont échouer.

Et qu’il y en a un ou deux dans le lot qui va y arriver. Et encore. C’est pour ça en fait que beaucoup font plein de projets en même temps parce qu’ils se disent : il y en a tellement qui ne vont pas marcher que je préfère en faire d’autres à côté. Est-ce que c’est vraiment la solution de bosser plus ?

Est-ce que justement il ne faut pas régler ce problème de confiance en soi, plutôt que de faire un autre projet qui va peut-être vous amener à rien. Lisez un bouquin de développement personnel, un bouquin de confiance en soi, apprenez une formation sur la confiance en soi.

J’ai un petit e-book à ce sujet qui s’appelle : 17 petites actions pour devenir une entrepreneuse confiante. C’est un petit e-book vraiment pas cher que vous pouvez retrouver en description. 

Quatrième point, c’est que de toute façon, nous sommes peut productifs, vous l’avez peut-être remarqué, entre 12 h et 16 h. Je vous donne des grands noms : par exemple Freud, il commence vraiment à rebosser qu’à partir de 16 h et avant ça en fait, il faisait des long déjeuner entre amis ; Victor Hugo, lui il ne reprend qu’à partir de 18 h et pareil c’était des longs déjeuners entre amis qui s’éternisaient ;

Darwin, lui carrément, il ne reprenait qu’à 22 h et avant il allait se balader en forêt ; Point Carré, lui il ne reprenait qu’à 16 h parce qu’avant, il faisait un sieste. Donc, vous voyez, ces grands noms là, s’ils ont réussi tout en se reposant énormément comme ça, vous pouvez très bien y arriver aussi. 

Et enfin, cinquième et dernier point, c’est que quand on est focalisé sur ce qu’on doit faire, on sait ce qu’on doit faire, il n’y a pas besoin d’en faire plus, on est en mode Pareto, en mode 20-80, on est en mode je fais les 20 % des tâches qui m’amènent 80 % des résultats. Donc en fait pour moi, la journée doit vraiment être ça, une demie heure, tu en as assez par jour pour avoir tout un système qui fonctionne.

Si tu sais sur quoi te concentrer, ça va aller tout seul. Si tu as trop de projets après, c’est que tu as peut-être un manque de confiance en toi. Donc, travailler peu c’est vraiment efficace et c’est pour moi, le mieux parce que tu sais quoi faire. Et le reste de la journée va être consacré à trouver de nouvelles idées, à savoir si c’est fait pour toi, à méditer, à vraiment te reposer l’esprit et trouver un équilibre.

Parce que si on fait ce métier aussi, c’est pour pouvoir jouir de toute cette  liberté qu’il y a à côté. Donc, profites-en, apprend sur l’organisation, j’ai une formation sur ça qui s’appelle : La journée de 35 minutes, que vous adorez, vous êtes vraiment plusieurs personnes à l’avoir acheté et ça devient un produit vraiment Bestseller maintenant.

Et vraiment pour moi c’est un système que j’ai recommandé très récemment à ma meilleure amie qui a vraiment approuvé le système, qui m’a dit que c’était vraiment une super, super bonne idée. Donc voilà, si ça vous intéresse je vous mettrai le lien juste en description. Et puis surtout profitez bien de cette nouvelle liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *