Coronavirus : Les meilleures astuces pour rester travailler chez soi et être productif.

Beaucoup vont être confinés chez eux face à ce virus qui ne passe pas inaperçu depuis quelques semaines.

Les mesures ont été annoncées : fermetures de la majorité des lieux, télétravail au maximum ou encore chômage partiel.

A moins de vivre dans une grotte (et vous avez raison) je ne vous apprends rien.

Pour certains d’entre vous, ce sera une première de tester le télétravail.

Pour d’autres, vous voyez ici l’opportunité de tester d’être à votre compte en étant entrepreneur sur internet depuis votre salon (comme le veut mon slogan).

J’adore le fait de pouvoir travailler chez soi : se créer un environnement agréable, sans collègues, sans patron, sans prendre les transports, sans bouchons. Bref, je le répète mais j’adore.

Cependant, au départ, ce n’est pas toujours évident de séparer la vie personnelle et la vie professionnelle vu que c’est le même endroit.

Voici quelques astuces pour vous aider à travailler depuis chez vous.

Ne vous enfermez pas comme si vous étiez puni

Parfois on pense que se créer une pièce spéciale pour se faire un bureau est le meilleur moyen pour être tranquille et productif.

En réalité, surtout si vous adorez la liberté, vous n’allez pas supporter longtemps d’être enfermé.

J’exagère un peu mais votre esprit va penser : « qu’as-tu fais de mal pour être ainsi coupé du monde entre 4 murs et ne plus participer à la vie collective? »

Au final, plutôt que d’être productif, vous allez regarder les mouches voler.

Cependant, je vous conseille tout de même de tester : avoir une pièce séparée est peut-être quand même fait pour vous.

En pratique, je sais que lorsqu’on possède une pièce à part pour travailler, on y est difficilement.

Repensez quand vous étiez étudiant, vos devoirs, vous les faisiez où ? Pour 90% des enfants c’était sur la table de cuisine, la table du salon ou la table de la salle à manger.

Mais rarement dans le bureau contre le mur dans un coin sombre qui ne donne pas envie de rester.

D’ailleurs, le fait de positionner contre un mur est justement un vecteur qui nous pousse à ne pas vouloir y rester.

Qui a envie d’avoir une vue inspirante contre un mur blanc ou gris ?

De mon côté j’ai la chance d’avoir plusieurs espace de travail.

J’ai un bureau qui est installé dans mon salon avec la connexion à internet. Je ne me sens pas ainsi « rejetée » de la vie collective dans le salon (notamment avec mes chats ahah)

Et j’ai aussi un bureau que j’aime épuré, juste pour écrire au brouillon mes nouvelles idées ou pouvoir me concentrer.

J’aime avoir un bureau où il n’y a strictement rien pour me divertir, même pas un ordinateur éteint.

Ne perdez pas de temps : fixez-vous des limites

Je possède un petit cube sur mon bureau pour me chronométrer. Si on sait que nous avons toute la journée pour remplir 7 dossiers par exemple alors on va y passer la journée.

Si on se fixe par contre 1H pour remplir ses dossiers, peut-être que vous n’allez pas terminer les 7 mais vous en aurez fait 5.

Il vous restera alors tout le reste de la journée pour en profiter

C’est la bonne nouvelle : au boulot, vous êtes obligé de rester enfermé dans l’entreprise jusqu’à la fin de votre horaire. Au travail, une fois le travail terminé, vous pouvez faire autre chose.

En fait, il s’agit de la technique Pomodoro.

La technique de Pomodoro a été lancée par un homme appelé Francesco Cirillo. Il a développé l’idée à la fin des années 1980, alors qu’il était étudiant à l’université.

Il a trouvé un excellent moyen de l’aider à rester motivé et concentré. Il l’a fait en utilisant le minuteur de cuisson de sa mère.

Il avait la forme d’une tomate.

Cliquez ici pour obtenir mon dès

Le mot italien pour tomate est pomodoro et c’est ainsi que la technique Pomodoro a été inventée.

Cirillo a constaté que le moment optimal pour garder la tête dans les livres était de 25 minutes. Plus que cela et il a commencé à perdre le focus. Mais 25 minutes lui convenaient et il a utilisé la minuterie tomate pour créer des séances de 25 minutes.

Il a utilisé ces séances tous les soirs et a découvert qu’il pouvait parcourir tous les livres qu’il avait besoin de lire. Et il a accompli toutes les tâches que ses professeurs lui ont confiées.

Se créer la meilleure ambiance possible.

Si vous êtes sensible aux odeurs, avoir une bonne odeur diffuse vous donnera envie de rester assis pour bien travailler avec le sourire.

Que ce soit une bougie, de l’encens, un diffuseur d’huile essentiel ou un simple spray, laissez-vous porter par une odeur agréable sur votre lieu de travail.

En aval de la façon dont les odeurs influencent notre humeur se trouve la façon dont les humeurs influencent notre façon de penser (cognition) et notre façon d’agir (comportement).

En termes de cognition, il a été démontré que l’humeur influence la créativité, la conclusion typique étant que les personnes de bonne humeur présentent des niveaux de créativité plus élevés que les personnes de mauvaise humeur.

Les odeurs peuvent également produire les mêmes effets. Lorsque les gens étaient exposés à une odeur, ils préféraient que la résolution créative de problèmes était meilleure que lorsqu’ils étaient exposés à une odeur désagréable.

Le comportement prosocial et la productivité sont également améliorés en présence d’odeurs ambiantes agréables.

Par exemple, les personnes exposées aux odeurs de biscuits de cuisson ou de torréfaction du café étaient plus enclines à aider un étranger que les personnes non exposées à une manipulation des odeurs.

Les personnes qui travaillaient en présence d’un assainisseur d’air à odeur agréable ont également déclaré une auto-efficacité plus élevée, des objectifs plus élevés et étaient plus susceptibles d’utiliser des stratégies de travail efficaces que les participants qui travaillaient sans odeur.

Des odeurs ambiantes agréables ont également été trouvées pour améliorer la vigilance lors d’une tâche fastidieuse et améliorer les performances lors des tests d’achèvement d’anagrammes et de mots.

À l’inverse, la présence d’une mauvaise odeur a réduit les jugements subjectifs des participants et a diminué leur tolérance à la frustration.Les participants à ces études ont également signalé des changements d’humeur concordants.

Ainsi, les réponses comportementales observées sont dues à l’effet que les odeurs ambiantes ont sur l’humeur des gens.

Et n’oubliez pas de boire de l’eau

De nombreuses études ont prouvé de façon concluante que même une déshydratation légère (1 à 3%) peut altérer votre humeur, votre mémoire et vos performances cérébrales.

Parce que notre corps est composé à 60% d’eau, les effets de la déshydratation peuvent être immédiats.

Une étude de 2012 a révélé qu’une légère déshydratation (1,36%) après l’exercice altérait l’humeur et la concentration des jeunes femmes , et augmentait le nombre de maux de tête, et une étude de 2011 a révélé qu’une légère déshydratation affectait la mémoire de travail des participants et augmentait les sentiments d’anxiété et de fatigue.

Coronavirus : Les meilleures astuces pour rester travailler chez soi et être productif.
Notez cet article
perdu.cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *