« Commercial le jour, infopreneur la nuit, comme Batman » – Interview de Meryl Camus

1) Bonjour, que fais-tu dans la vie et est-ce que tu t’éclates dans ton job actuel ? 


Hello Nina ! Merci pour l’invitation.
Dans la vie, je suis commercial en porte à porte le jour, et infopreneur la nuit (un peu comme Batman). Et même parfois auteur le matin, quand je trouve le temps d’avancer sur la suite de mon roman…


Quand je dis « infopreneur », ça veut dire que je vends des programmes d’information en ligne. Par exemple, avec « Funnel Network », j’aide les distributeurs en MLM à augmenter leur chiffre d’affaire grâce à des tunnels de vente automatisés. Dans un autre de mes programmes vidéo, je donne presque un semestre de cours sur l’art de la vente et de la persuasion.
En un mot, je suis entrepreneur. J’entreprends des trucs.Et ça, ça m’éclate, oui !


2) Pour toi, quel est le plus important dans un travail ? 


La liberté.
Choisir de l’heure à laquelle on se lève, d’où on travaille, avec qui on travaille, à quel rythme…Il y a des journées où l’on est inspirés, et on a l’énergie de travailler pendant 18 heures non-stop. Et d’autres jours où on a simplement envie de recharger ses batteries, et de rester sous la couette.
L’important pour moi, c’est d’apprendre à composer avec ça. Je ne veux pas me cantonner à huit heures de boulot si mon projet m’en réclame plus, et je ne veux pas faire un burn-out parce que je me force un jour où je suis à plat. La liberté dans son travail permet d’être totalement efficace (et heureux ?). C’est le critère qui a déterminé « mes trois métiers ».


3) Quel a été ton déclic pour faire ton métier actuel ? 


Mon déclic pour devenir entrepreneur a commencé avec le marketing de réseau, en 2013.
J’étais un étudiant de Sciences Po frustré, fauché, et déprimé. Mais je savais que je voulais plus de la vie. J’étais stimulé en permanence par:- le désir ardent de vivre pleinement, voyager et inspirer les autres- la peur de travailler toute ma vie pour quelqu’un d’autre, dans un domaine qui ne me plait pas, et de quitter cette terre avec des regrets et de l’amertume sans rien avoir laissé derrière moi.
Alors quand j’ai réalisé qu’il existait une autre voie, qu’on pouvait entreprendre à moindre coût, je n’ai pas hésité !


4) Estimes-tu bien gagner ta vie à l’heure actuelle ? Tes revenus sont-ils réguliers ? 
J’estime gagner correctement ma vie.
Mais qu’est-ce que ça veut vraiment dire ? Tout dépend des besoins, des ambitions, de la fiscalité de chacun…Je commence à arriver à un stade où l’argent devient une sorte de score: il représente combien de personnes j’ai aidé (la valeur que j’apporte au monde). Là ça devient intéressant.
Actuellement, je fais des offres payables en plusieurs mensualités. Ça donne des revenus réguliers et prévisibles.

5) Connais-tu l’affiliation et si oui, as-tu déjà testé ? 


Je connais très bien, puisque le MLM est une forme d’affiliation multi-niveaux.
Sinon, je reverse moi-même un % de mon chiffre d’affaire lorsqu’un client recommande mes programmes à un autre.


6) Quelle a été pour toi la plus grande difficulté psychologique pour réussir ? 


Persévérer dans les moments difficiles.
Un bon exemple, c’est quand j’ai abandonné mes études pour me consacrer au marketing de réseau. Je me suis fait moquer et lyncher par mes anciens camarades de Sciences Po. Ça a été très éprouvant, moi qui voulais toujours plaire à tout le monde… Et puis j’ai fini par m’en foutre.
Plus tard, plusieurs d’entre eux m’ont confessé qu’ils admiraient mon parcours. Comme quoi.
On pense que la réussite est une ligne droite, mais c’est en fait un sentier très sinueux. Avec des hauts, et des bas. C’est facile d’être motivé quand on est en haut. Ça l’est moins lorsqu’on est étranglé financièrement, ou qu’un gros partenaire nous lâche, ou qu’un proche nous rabaisse, etc.
Pour garder le cap, je me suis toujours répété cette citation: « on mesure la grandeur d’un Homme à la taille des problèmes qui lui font courber le dos ».


7) Quelle a été la plus grande leçon apprise de tes parents ?


« Je ne te punirai jamais si tu t’es battu avec un camarade pour te défendre. Mais si c’est toi qui a provoqué la bagarre, ça va très mal se passer »
En me disant ça, mon père faisait surtout référence à ma bonne pratique du karaté. Mais cette philosophie m’a appris à ne jamais me laisser faire, tout en restant bienveillant. En business, ça se traduit par aider son prochain, ignorer les haters, et ne surtout pas en être un.

8) Quel est l’objet qui te sert dans ton quotidien pour ton travail et qui n’est pas commun ? 


Les documentaires animaliers sur Netflix.
C’est pas vraiment un objet, mais c’est surement pas commun. Quand je regarde le comportement des dauphins en HD, j’y vois plein de parallèles avec le business. Ça me donne des idées pour alimenter mon contenu, tout en gardant un ton instructif mais décalé.

9) Quel livre a eu le plus d’impact pour toi et pourquoi ? 


« Comment se faire des amis (et influencer les autres) », de Dale Carnegie.
Classique. Très, très classique. Mais pour une bonne raison !
Sérieusement, ce livre a changé ma perception du monde. Il m’a appris à me mettre à la place des autres, à les comprendre, à faire preuve d’empathie. Dans la vente, ça permet de « faire mouche » en parlant à votre interlocuteur de ce qui lui importe, et de rapidement vous le mettre dans la poche. En porte à porte, j’utilise ces clés au quotidien ! Imaginez ce que ça peut faire dans votre business, dans vos relations, ou même en matière de séduction… C’est littéralement comme si vous pouviez lire dans les pensées des gens (c’est pas pour rien que c’est précisément le thème de mon roman).
PS: Dans la série des livres qui cassent le cerveau, pensez aussi à « Réfléchissez et devenez riche » de Napoleon Hill, et « Les quatre accords toltèques » de Miguel Ruiz.
Et, bien sûr, l’ebook audio de Mademoiselle Webmarketing ! Evidemment.

10) Où peut-on te retrouver sur internet ? (blog, Instagram, YouTube…)


J’ai la chance d’avoir un prénom peu courant. Donc on me retrouve facilement via les moteurs de recherche ^^
Sinon, je vous donne quelques liens. Je suis particulièrement actif auprès des mes abonnés email, et je réponds à toutes les questions qu’on me pose sur facebook.
Mon programme: https://www.funnel-network.com Site: https://merylcamus.frYoutube: http://bit.ly/2vAutsEInstagram: https://www.instagram.com/merylcamus/
À très vite !

« Commercial le jour, infopreneur la nuit, comme Batman » – Interview de Meryl Camus
5 (100%) 2 votes

En cadeau, je t'offre mon EBOOK AUDIO "17 petites actions pour générer 587€ dans les 30 prochains jours grâce à l'affiliation"

0 comments
9 likes
Prev post: « Puisque personne ne me donne une chance, je vais créer moi-même ma chance » Interview d’ErikaNext post: « Je voulais réaliser mon rêve sans savoir où ça allait me mener » Interview d’Helene Trendafilov

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?
 width=

Hello, je suis Nina Habault, connue sous le Pseudonyme "Mlle Webmarketing". Je suis spécialisée dans L'affiliation Marketing. Cela signifie que je vous aide à gagner de l'argent en restant dans votre maison, magique non ? En savoir plus

Formation unique sur ce site :
Rejoins les 33 000 abonnés sur ma chaine Youtube :

Ma formation sur l’affiliation :
Ma formation sur le blog :