LA TRIBU DES MENTORS – TIM FERRISS 10 MEILLEURS CONSEILS

LA TRIBU DES MENTORS – TIM FERRISS 10 MEILLEURS CONSEILS

Bonjour à tous j’espère que vous allez bien. On va voir aujourd’hui les 10 meilleurs conseils du livre La tribu des mentors. Donc en fait la tribu des mentors c’est de Tim Ferriss il a écrit franchement un grand pavé de toutes ses interviews. Et dedans il posait toujours un petit peu les mêmes questions, mais j’ai remarqué que dans les questions la plupart des réponses revenaient. Et donc je vous ai sélectionné les 10 meilleurs conseils de tout ce pavé et ainsi ça vous fait un résumé des 10 meilleurs conseils à appliquer dans votre business. C’est ce qu’on va voir. N’hésitez pas à vous abonner et à tout de suite.

Le premier conseil c’est : Pour devenir milliardaire, inventez un truc qui permette aux gens de dépasser ce qui leur résiste. Donc en fait la personne qui a dit ça, c’est l’auteur de la Guerre de l’art. Très, très réputé aux Etats-Unis et un peu moins en France, mais quand même. C’est exactement ça en fait. Pour devenir riche, pour devenir milliardaire, il faut trouver quelque chose qui résiste tellement aux gens qu’ils sont prêts à mettre énormément d’argent dans cette solution. Qu’est-ce qui résiste souvent aux gens ? C’est par exemple comment séduire ? Comment être en bonne santé ? Comment arrondir ses fins de mois ? Comment créer un business en ligne ? Comment avoir une bonne retraite ? Comment avoir une meilleure forme ? Comment avoir une meilleure santé ? Enfin bref, des choses qui reviennent assez souvent, mais qui continuent de résister à la plus part des gens. Ou même parfois ça peut être le régime par exemple, parce que les gens n’arrivent pas à perdre du poids. Ou en prendre. Donc si vous trouver une solution qui marche super bien et qui résiste à des millions de gens, vous deviendrez milliardaire. Donc réfléchissez bien à votre formation actuelle, votre logiciel, en fait la solution que vous avez à un problème, est-ce que ça résiste à la plus à beaucoup gens ?

Deuxième conseil c’est : Tant que tu n’es pas mort, tu ne peux pas abandonner. Et ça c’est tellement vrai. Aux Etats-Unis la culture de l’échec, c’est un petit peu : Ce n’est pas grave au moins j’ai de l’expérience et je sais quelles sont les erreurs à ne plus reproduire. En France c’est : Ah ! Je te l’avais dit, ça n’allait pas marcher. Donc on a un peu plus de mal là-dessus, surtout avec la peur de ne pas oser y aller, le regard des autres, qu’est-ce qu’on va dire de moi si j’échoue. Et puis malheureusement quand on n’y arrive pas c’est vrai qu’on nous le reproche beaucoup. Donc, ce n’est pas grave parce que vous au moins, vous osez. Et vous n’avez pas le droit d’abandonner tant que vous n’êtes pas mort. Donc essayez encore et encore.

Le troisième conseil c’est : La concurrence est l’opposé de la créativité. La créativité : Travail dur car tu es inspiré, tu n’es pas obligé. Donc c’est agréable. C’est ça un peu la créativité. Quand vous êtes inspiré d’un seul coup par quelque chose, vous le faites par plaisir. Si vous bosser dur pour vraiment faire mieux que la concurrence, ça va tuer votre créativité. Au bout d’un moment, même si vous allez y arriver, vous n’allez pas forcément être heureux, content de vous parce que ce n’est pas quelque chose vraiment de créatif. Pour venir ici par exemple, j’avais quand même 2h30 de route, j’ai écouté des podcast sur coubeur. Et puis c’est un livre qui vient de sortir sur comment baisser le stresse tout ça. Et à l’intérieur il disait qu’il y a une étude qui a été faite récemment, ou si on n’est pas vraiment focalisé et créatif sur quelque chose, et bien on est 40% moins heureux. Par exemple, vous êtes inspiré d’un coup parce que vous avez une idée de business, vous avez une idée de vidéo, vous avez une idée d’un livre, vous avez tout simplement envie de dessiner. Bref, vous êtes créatif pour quelque chose, vous êtes heureux de plus de 40%. Par contre si vous, voulez juste travailler dur, là ça va être plus compliqué parce que la créativité va se perdre. Parce que vous voulez faire mieux que la concurrence. Moi par exemple je me suis désabonné de toutes les chaines concurrentes, comme ça je suis tranquille.

Quatrième conseil c’est : Dans les moments où on ne croit pas en soi, on a besoin d’autres personnes qui croient en nous. C’est tellement vrai. Tout le monde a voulu abandonner à un moment ou à un autre. Et c’est grâce aux autres personnes qui leur ont dit, non tu peux le faire quand même, je crois en toi. Qu’ils ont quand même continué. De base, parfois ça peut être juste pour leur faire plaisir, pour se dire  bon ok, on va essayer, on verra bien ce que ça donne, je n’ai rien à perdre de toute façon. Et au final, la confiance revient parce que ça fonctionne, on voit enfin de le bout du tunnel. Donc, aillez toujours quelqu’un qui croit en vous. Comme ceux en politique par exemple on dit derrière chaque grand homme, se cache une grande femme qui l’a aidé. Juste à vois Emmanuel Macron, Brigitte l’a tellement aidé il le reconnait également. Sans elle, il n’aurait pas été président, parce qu’elle a toujours cru en lui. Donc vraiment si vous ne croyez plus en vous, parlez-en à d’autres personnes qui vont vous remotiver.

Cinquième conseil de ce livre, pour savoir si ça va vous être utile, est-ce que je dirai… Parce qu’en fait le conseil c’est : On dit souvent oui à beaucoup de choses, mais au moment d’y aller, on n’a plus très envie. Donc par exemple, vous avez un séminaire qui se déroule dans 3 mois. Vous dites, ouais ça être trop cool, ça va être trop bien, je vais dire oui, je vais m’inscrire. Et puis finalement 1 jours avant vous, vous dites : Oh fait chier ! Je dois aller à ce séminaire, je dois m’organiser pour y aller, je vais y aller pour rien, en fait ça m’embête. Donc, juste quand vous voyez une opportunité d’aller quelque part, de faire affaire avec quelqu’un, ou peu importe le truc, demandez-vous, est-ce que si c’était mardi prochain je dirai oui ? Donc ça c’est un très bon conseil je trouve. Ça évite de s’engager dans des choses qui ne nous plaisent pas vraiment. Donc, est-ce que si c’était mardi prochaine je dirai oui ? Si vous dites non, n’y allez pas tout simplement, vous allez vraiment gagner beaucoup de temps.

Ensuite, sixième conseil c’est… Alors ça je l’ai vu énormément, c’est que : Dans leur routine, les grands entrepreneurs font de la méditation de pleine conscience. Je ne sais pas trop exactement ce que c’est, mais énormément le font. Ils font ça, la méditation de pleine conscience et ils font aussi… Je ne sais plus comment ça s’appelle… Où vous respirer d’une manière assez bizarre, je ne sais plus le nom. Mais ils font énormément de médiation de pleine conscience.  Donc voilà. Si ça vous intéresse, allez voir ce que c’est exactement.

Septième conseil : Au lieu de chercher à devenir un PDG ou un entrepreneur, essaye de devenir un héros, il n’y en a pas assez sur terre. C’est vrai, on cherche en fait à être entrepreneur surtout parfois pour l’égo en fait, plus pour soi même que pour les autres. Mais essaye de penser un petit peu autrement, essaye de devenir un héros quelqu’un qui vraiment contribue à un monde meilleur. Après si vous voulez travailler avec une cape et un masque pour mieux le sentir, libre à vous

Huitième conseil : Quand on ne se sent pas bien, faire quelque chose pour les autres. Ça c’est tellement vrai. J’ai déjà fait certaines vidéos où par exemple quelqu’un vient de perdre son boulot et il repart avec ses affaires et finalement il passe à côté d’un sans-abri, et puis il s’assoit à côté de lui et il reste à lui parle. Et du coup tout de suite, il dédramatise, parce qu’il rend la journée du SDF meilleure parce qu’il prend le temps de parler avec lui. Et lui il se dit, moi je n’en suis pas là parce que j’ai quand même une maison, j’ai ma femme qui travaille aussi, je ne vais pas non plus être à la rue. Et puis quand on fait quelque chose pour les autres vraiment on se sent beaucoup mieux. D’ailleurs la plus grande étude psychologique sur le bonheur c’est que le bonheur c’est les interactions sociales avec les autres. On peut être très riche, on peut être très célèbre, si on est seul, on déprime. Vraiment le bonheur c’est les autres les interactions sociales avec les autres. Donc si jamais vous êtes dans une phase où ça ne va pas trop, faites quelque chose pour quelqu’un d’autre. Je ne sais pas, achetez lui un petit cadeau, rendez lui un service, proposez lui de lui payer un restaurent, selon la personne proposez lui un truc pour cette personne et vous, vous sentirez beaucoup mieux. C’est un peu être égoïste sans l’être. Parce que vous voulez, vous sentir mieux vous alors vous aidez les autres. Donc en fait, c’est plutôt gagnant/gagnant.

Le neuvième conseil c’est surtout d’effectuer la gratitude. C’est comme le bouquin les 3 kiffs par jour. On a un journal aussi pour écrire nos 3 gratitudes de la journée. Le 2e secret du bonheur c’est ça en fait, c’est reconnaitre ce qu’on a déjà. Si vous n’appréciez pas déjà ce que vous avez maintenant, vous ne l’apprécierez pas même si vous êtes 10 fois plus riche. Et ça c’est véridique. Donc, exercez la gratitude, soyez reconnaissant pour ce que vous avez déjà. Arrêtez de souffrir pour des choses, que vous voulez. Parce que la souffrance c’est quoi ? C’est la différence ce que vous avez et ce que vous voulez. Déjà, vous êtes en France vous avez énormément de chance. Juste ça, vous pouvez vous déplacer. Vous avez juste énormément de chance. Soyez reconnaissant pour avoir un toit au-dessus de votre tête. Pour venir jusqu’au stade de France j’en ai vu des sans-abris. Donc, exercez un peu de gratitude et vous serrez beaucoup plus heureux.

Et le dernier conseil c’est : Face à une décision, que penserait mon mentor, que ferrait-il à ma place ? Ça c’est pas mal aussi comme conseil. Parfois par exemple on a une opportunité de business et puis on dit, est-ce que je le fais ou pas ? Ou on a, je ne sais pas, un mauvais client qui nous embête un peu et puis on se dit, j’ai envie de régir comme ça par impulsion, mais que ferrait mon mentor à ma place ? Et alors vous réfléchissez et vous, vous dites ok, il aurait juste effacé ce client de ma liste. Il n’aurait pas accepté ce business là, mais il aurait accepté celui-ci. Il aurait supprimé ce projet là, mais il aurait pris celui-là. Donc, voilà quand vous ne savez pas trop quoi faire, il suffit de vous mettre à la place de votre mentor et vous demander qu’est-ce qu’il ferait à ma place ?

Donc voilà pour les 10 meilleurs conseils du livre La tribu des mentors. Si vous aimez ce genre de vidéo, n’hésitez à me dire en commentaire si vous en voulez d’autres. Comme ça selon le nombre de commentaires que j’aurai, je verrai si ça plait ou pas. Je teste un petit peu plusieurs formats de vidéos. Je vous souhaite une excellente journée. Prenez soin de vous. Ciao.

LA TRIBU DES MENTORS – TIM FERRISS 10 MEILLEURS CONSEILS
4.8 (95%) 4 votes

En cadeau, je t'offre mon EBOOK AUDIO "17 petites actions pour générer 587€ dans les 30 prochains jours grâce à l'affiliation"

One thought on “LA TRIBU DES MENTORS – TIM FERRISS 10 MEILLEURS CONSEILS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top