Mes Secrets pour Écrire un Bon Article de Blog


blog / lundi, octobre 9th, 2017

Waouh ! Mlle WebMarketing nous donne ses secrets pour écrire un bon article de blog !

En fait, elle vous propose de devenir « rédacteur » ou « rédactrice »

Oui, pourquoi ne pas le faire pour toi ? Pour être payé(e), vendre tes services pour être rédacteur ou rédactrice ?

Mlle WebMarketing témoigne :

-moi, c’est ce que je fais. J’écris pour Rémy Bigot de « Monter son Business Show » et en parallèle de ça, je retranscris ses articles pour un grand site de marketing qui est « WebMarketing & com. »

Je fais ça depuis peu et j’ai été repérée par une société de Marketing américaine, au Canada, qui a aimé mes articles et m’a demandé de travailler avec eux en tant que rédactrice.

En plus, je suis payée minimum 50$, sans minimum de mots, juste de la qualité et j’écris autant d’articles que je veux.

C’est un gage de sécurité et en plus, tu écris les sujets qui te passionnent.

Super bien payé, ça fait du bien au porte-monnaie !

Si j’ai été repérée, si j’écris pour d’autres personnes, c’est dans le sens que mes articles plaisent et je vais te donner ici mes secrets pour écrire un bon article de blog.

Mlle WebMarketing a lu des centaines de livres, elle a beaucoup pratiqué et écrit énormément d’articles sur son ancien blog « Booster Ma Vie ».

Aujourd’hui, elle est plutôt sur YouTube, n’écrit plus sur son blog MAIS est payée pour écrire pour les autres.

Attention, ça devient sérieux ;-),

elle se met au tableau !

Déjà, elle nous parle du « Dieu Google » qui préférait AVANT que les articles ne fassent pas plus de 500 mots expliquant aux internautes qu’ainsi, les lecteurs allaient au bout de la lecture et ne quittaient pas l’article sans le finir…

Mais 500 mots, ce n’est rien du tout ! Et au contraire, pour le référencement, plus une personne reste longtemps sur votre page en train de lire l’article, plus celui-ci va s’améliorer.

De l’autre côté de l’océan, aux États-Unis, ils le disent et Mlle WebMarketing est tombé sur un blog d’un web-marketeur qui écrit des articles au TOP du TOP… et même s’ils font 3 000 mots, elle va les lire jusqu’au bout parce qu’ils sont super intéressants.

D’ailleurs, elle en a tiré des techniques qui lui servent et qu’elle va vous enseigner aussi.

Donc, si vous voulez vraiment être repéré(e) pour écrire pour les autres, vous allez apprendre ces techniques qui viennent :

  • Des États-Unis
  • Des bouquins lus par Mlle WebMarketing
  • De sa pratique etc.

Dont elle a fait un ensemble, (un mic-mac dit-elle ;-), qui vous permettra d’être performant(e) !

Et tu sais quoi ?

Notre Mlle WebMarketing est tombée amoureuse !

Si, si je t’assure ! D’ailleurs, elle le dit elle-même :

-quand on est passionnée, on peut tomber amoureuse de quelque chose qui nous parle… chacun son truc

Et elle nous présente un livre « Ces Idées qui Collent » tout comme un autre « Influences et Manipulations »

D’ailleurs, si vous aussi, vous avez des bouquins dont vous êtes tombé amoureux(se), dites-le dans les commentaires ci-dessous.

Comme ça, nous pourrons échanger les « bons coups » du WebMarketing !

Mais avant de vous parler plus de « Ces Idées qui Collent », revenons au tableau blanc.

Imagine que le tableau représente ta page internet… à écrire

Elle est blanche et tout est à construire.

Faisons la synthèse de ce que disent Chip et Dan Heath, les auteurs de « Ces Idées qui Collent »

Sur votre page, vous devez mettre en avant :

La simplicité

Chip et Dan donnent l’exemple du journaliste qui passe beaucoup de temps à trouver l’accroche de son article.

Et il faut que ce soit un truc simple.

Trop souvent, on se prend la tête à trouver un truc compliqué alors que ceux qui font les meilleurs articles sont ceux qui restent simples (comme dans la vie d’ailleurs…)

Et pour rester simple, vous pouvez utiliser des métaphores.

Mlle WebMarketing explique :

-Quand je lis un bouquin, je fluote et à la fin, je marque le résumé et j’ai noté « faire compliqué n’apporte rien dans un monde où attirer l’attention est devenu difficile ».

Si c’est trop compliqué, trop philosophique, c’est pas la peine donc la simplicité est en lien avec l’attention

Il faut faire SIMPLE, ÉPURÉ et PLEIN DE SENS

Pour cela, tu peux utiliser des proverbes, des analogies, des slogans et des métaphores.

L’inattendu

Dans son résumé, Mlle WebMarketing écrit qu’il faut briser les règles, transmettre notre message avec de l’inattendu, par exemple :

Commencer l’article avec une énigme et ne donner la réponse qu’à la fin ou émettre des hypothèses amenant à une conclusion où tout est révélé.

-Remettre les choses dans le contexte, la quête, l’histoire

Montrer un savoir qui ensuite crée un manque…

C’est à dire que tu connais déjà tel truc, par exemple qu’il faut écrire 1 000 mots mais sais-tu ce que le lecteur attend vraiment ?

Apparemment, la réponse sera non mais tu te dis qu’en lisant cet article, tu vas le savoir, tu vas le découvrir

Le manque est créé… Il te faut aller plus loin pour savoir

Et c’est psychologique, nous n’aimons pas rester sur un manque.

-C’est comme dans une série, à la fin, on va te laisser sur du suspens, on va te montrer juste ce qu’il faut pour que tu penses le découvrir plus tard.

On te laisse sur de l’inattendu et sur un manque.

C’est ce que tu dois mettre dans ton article.

Du concret

Il faut toujours montrer des exemples concrets visuellement.

Mlle WebMarketing se rappelle qu’en amphi, elle manquait cruellement de concret c’est à dire d’exemples.

Oublier les chiffres parce que parfois, ils peuvent ne pas être assez concrets ou alors, il faut réduire ça à quelque chose de familial ou quelque chose d’humain.

Éviter de donner l’exemple d’une grosse société qui génère des millions de chiffre…

Donc, donnez bien du concret « réaliste » pour votre client.

La Crédibilité

Pour cela, soyez honnête, impartial(e) :

  • Donnez des détails,
  • Des témoignages clients si jamais vous parlez d’un produit,
  • Faire parler votre réseau.

Comparez à taille humaine une expérience que vous avez eue et que vous expliquez dans votre article.

L’Émotion

Comment faire passer l’émotion ?

Le but est d’éveiller l’intérêt personnel des gens pour qu’ils s’intéressent

Par exemple, qu’est-ce que les gens ont à gagner en écoutant telle vidéo ou en lisant tel article ?

Mlle WebMarketing a commencé par vous dire que vous pouviez être repéré(e) par quelqu’un pour vous faire payer en écrivant des articles.

Vous allez donc sentir ce besoin de sécurité dont elle a aussi parlé.

Et pour faire ressortir l’émotion :

Imaginez ce que serait votre vie si vous savez que vous pouvez être payé(e) pour écrire des articles comme ça, à la demande.

50 $ minimum (sourire)

L’histoire

C’est l’art de la « Storytelling » et pour cela, Mlle WebMarketing nous renvoie à Seth Godin qui est l’expert sur ce sujet.

En gros, c’est raconter votre histoire, l’histoire des autres pour que ce soit justement plus concret !

Comment Mlle WebMarketing bâtit son article de blog

Elle commence par un petit texte en gras et ce texte sera « L’INATTENDU »

-vous allez donc partir d’un constat.

Par exemple, « Comment trouver un job »

Et vous écrivez « 1 français sur 2 n’arrive pas à trouver de travail parce que le marché manque cruellement d’offres d’emploi »

Votre « inattendu » sera « mais la vérité, c’est que beaucoup ne pensent pas à se mettre à la place des recruteurs et se contentent des diplômes alors que c’est l’expérience qui manque »

Ou « trop de jeunes vont à la FAC pour avoir des diplômes plutôt que de faire un master professionnel… »

Ou encore, « mais la vérité, c’est que trop de jeunes préfèrent avoir beaucoup de diplômes et au final, ne pas se spécialiser alors que c’est le contraire qui est le plus recherché. »

ENSUITE, VOUS ALLEZ METTRE UNE IMAGE OU VOTRE VIDÉO

L’image ou la vidéo seront le « concret »

Ce peut être deux personnes dont l’une passe un entretien d’embauche, par exemple.

Puis vous notez votre premier titre

Rappelez-vous qu’il faut que ce soit clair !

Ce premier titre, vous le divisez en 2 paragraphes :

Le premier sera un peu la théorie que vous allez expliquer

Pour reprendre notre exemple, ce sera la spécialisation

Vous expliquerez qu’il faut mieux être meilleur dans un domaine plutôt qu’être moyen un peu partout

Dans le deuxième paragraphe, ce sera le concret

Avec des témoignages,

Votre propre histoire,

Vous parlerez des émotions que ressentent ceux qui sont à Bac +5 SANS BOULOT !

Et CE QUI EST TRÈS IMPORTANT

-C’est qu’à la fin, ce qu’il faut faire et qu’on ne voit jamais précise Mlle WebMarketing

Ce sont les conseils qui donnent au lecteur la solution sur « COMMENT PASSER A L’ACTION » !

Ok, il apprend plus de choses en lisant mais ce qu’il veut, c’est ça : comment passer à l’action.

Et je l’appelle, à la fin de mes articles « LE PETIT CONSEIL »

Pour continuer notre exemple, ce peut être :

  • Pour la personne qui démarre son master de droits, de se spécialiser en… droits du travail
  • De faire des stages dans un seul domaine

Vous allez faire un résumé de tout ça sans perdre de vue l’objectif :

Comment la personne peut l’appliquer dans sa vie.

Et vous allez faire pareil pour votre titre 2 et 3

Lorsque vous avez fait tout ça, il vous reste à faire

Un appel à l’action !

Pour être le plus efficace possible, vous allez par exemple renvoyer à une vidéo en échange de l’adresse e-mail

Ou un produit pour aller plus loin pour ceux qui sont intéressés

Du style « Comment avoir un bon CV »

Ou « Comment trouver ce qui vous passionne et en faire un travail »

En tous cas, toujours faire l’appel à l’action.

« LE PETIT CONSEIL »… EN +

Clin d’œil de Mlle WebMarketing :

-A l’intérieur des articles, mettez des liens vers d’autres articles du blog de la personne pour qui vous travaillez.

Très important

Et enfin, ce que font les américains, ils rajoutent des petites images.

Par exemple, dans la partie théorie, ils vont rajouter une image qui montre des statistiques.

Dans la partie concret, ils vont illustrer avec une personne au chômage avec son Bac +5.

Et ce, dans le but de faire ressortir les émotions et l’histoire.

Conclusion

Vous aurez ainsi de longs articles sans que le lecteur les trouve longs parce qu’ils seront bien structurés !

Bien sûr, chacun écrit à sa façon mais en tous cas, vous connaissez maintenant les SECRETS de Mlle WebMarketing

affiliation marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *