Je n’étais plus moi, le bruit de la société m’a fait mettre fin à mes jours


Non classé / dimanche, novembre 4th, 2018
Si vous lisez ce blog pour la première fois, vous n'avez peut-être pas encore téléchargé mon Ebook offert sur l'affiliation. C'est un ebook audio de 17 stratégies pour générer vos premiers 500€ dans les 30 prochains jours. . Vous pouvez ouvrir un nouvel onglet en cliquant juste ici pour le regarder en ligne quand vous aurez un peu de temps devant vous.

 

 

 

Cet article est un peu difficile à lire et peu choquer les esprits sensibles. Le monde n’est pas toujours rose et paradoxalement il peut être bon de s’imaginer le pire pour avoir le meilleur. 

 

 

« C’était un matin glacial d’hiver 2013, je m’apprêtais à partir au travail. J’étais dans la salle de bain bien au chaud, avec de la buée sur les carreaux.

Je sortais de ma douche. Je sentais bon.

Quand je suis sorti de la salle de bain, j’ai tout de suite eu très froid alors j’ai enfilé mon manteau. J’ai ouvert la porte et une fois dehors j’étais congelé.

La première pensée qui me soit alors venue a été « Pourquoi autant de torture dès 6h du matin quand il fait encore nuit? Pourquoi je fais ça après tout ?« 

Je me suis assis dans la voiture et j’ai commencé à mettre le chauffage. Je me suis rapidement réchauffé et mes mauvaises pensées ont alors disparu. Et puis à la radio c’était la musique de Fauve « Kané » et comme je la connais par coeur j’étais content de la chanter sur le trajet.

Je travaille dans un magasin alimentaire, je mets en rayon du matin au soir…depuis 25 ans. Ce n’est pas terrible mais bon je n’ai pas le choix et puis de toute façon il y a toujours pire que soi. Moi au moins j’ai un boulot !

Christian mon collègue m’a directement demandé si j’avais passé une bonne soirée quand je suis arrivé.

J’étais surpris, ici on ne se demande jamais comment on va alors me demander si ma soirée était sympa c’était étrange.

Il a rigolé et m’a dit qu’hier soir il y avait une veille série des années 80 qui repassait a la télé et comme j’ai des goûts de vieux je l’avais surement regardé. Merci Christian… ça fait plaisir !

Parfois je me demande ce qui retient de ne pas l’avoir déjà étranglé avec ses chaussettes Mickey… la prison a perpétué surement, dommage.

Non en réalité hier soir, c’était une soirée de plus seul devant mon écran de télé + mon écran d’ordinateur et mon écran de téléphone à côté juste au cas où. Plusieurs écrans réduit la sensation d’être seul.

Ma femme m’a quitté il y a plusieurs années déjà. Elle me trouvait trop stressé et toujours à critiquer mon boulot, les gens ou la société. Elle ne supportait plus cette vie à mes côtés. Elle voulait un homme qui la rassure, qui la fasse rire et surtout qui la rende heureuse. Je n’arrivais déjà pas a être heureux moi-même…

Finalement j’ai fini par accepter son choix. Au moins je ne lui gâchais plus les chances d’être encore heureuse, même si ça devait être avec un autre. Avec moi, c’est vrai que ça aurait été compliqué.

Bien sûr que je l’aime encore mais je crois qu’avant tout je devrais m’aimer moi-même avant d’aimer les autres.

Toute la journée Christian n’a pas arrêté de me faire des remarques en apparence drôle mais qui me blessait profondément.

Il m’a fait la remarque sur le paquet de petits pots pour les bébés retrouvés dans le rayon bonbon. Il a bien sûr ajouté que ça se voyait que je n’avais pas eu d’enfant car je ne suis pas vigilant de ce côté là. Une bonne piqure de rappel sur le fait que je n’ai pas eu le bonheur de savoir ce qu’est d’être père.

La journée se termine, enfin, une de plus…

Mais une de plus vers quoi ? Une fois à la retraite je serai épuisé pour en profiter !

J’en ai vraiment marre.

Je reprends la voiture et je me tape les 30 km jusque chez moi. Toujours la même galère pour trouver une place !

Mais comment j’en suis arrivé là ? Aujourd’hui c’est Christian, hier c’était ma femme mais avant ?

Moi qui était un petit garçon si joyeux qui rêvait d’être astronaute

Je ne vivais que pour ça. Je jouais que pour ça.

Mes jouets pour Noël étaient toujours en rapport avec l’espace.

 

Résultat de recherche d'images pour "petit garçon astronaute"

 

 

Et puis.. je suis rentré au collège et j’ai eu ma première mauvaise note sous la moyenne. Bien sûr je me suis fais engueulé par mes parents et j’ai eu peur pour la première fois de ma vie de ne pas y arriver : de ne pas réussir à réaliser mon rêve.

A la fin du premier trimestre j’avais eu 5 mauvaises notes et je n’ai pas eu de jouets en rapport avec l’espace ce Noël là. J’ai eu un manteau et des gants.

Ma mère m’avait alors dis « Dans la vie on a pas toujours ce qu’on veut ! Ce manteau te servira a affronter le froid ! C’est comme dans la vie, la vie est dure et il faut l’affronter ! Tu as besoin d’être armé pour ça !« 

Je me suis fais un ami l’année d’après dans ma classe. Lui voulait devenir mécanicien. Il disait que devenir astronaute c’était de toute façon impossible.

J’ai douté…

Et puis en troisième on a eu cette prof de math qui nous disait qu’on était des incapables. Qu’à notre âge elle était beaucoup plus intelligente et qu’on devrait avoir honte d’être aussi bête.

On avait tellement peur de se tromper dans les exercices qu’au final on se trompait tout le temps !

J’ai alors été plus raisonnable et j’ai finalement décidé de vouloir devenir mécanicien comme mon ami.

Au moment d’entrer ses voeux sur le site internet pour entrer dans le lycée spécial pour faire une seconde spécifique pour apprendre la mécanique mon dossier n’a pas été accepté.

Me voilà quelques années plus tard à 23 ans à enchainer les petits boulots. Tout ce que je fais de toute façon c’est toujours petit. Un petit boulot, un petit contrat, un petit café, un petit achat, un petit tour…  un petit rêve…

J’ai dû enchainer un lycée général puis après le bac j’étais un peu trop comme tout le monde et personne ne voulait de moi pour travailler.

J’ai trouvé mon job de mise en rayon vers 28 ans seulement.

Mes parents ont une petite retraite et me disent que j’ai bien de la chance d’avoir les moyens de me payer une location et un crédit pour ma voiture.

Mais Maman, Papa…. c’est ça avoir de la chance ?

Et mon rêve de devenir astronaute ? Il est passé où ?

Vous m’avez tous détruit mon rêve au fur et à mesure…

Papa, Maman, Madame Jouillot la prof de Math, Lucien mon ami du collège, Christian mon collègue, le système des voeux d’orientation scolaire, ma femme, mon patron…

Et ce soir, seul chez moi, avec mes 3 écrans j’ai un ami en plus… c’est la bouteille de Vodka. Il me reste trop d’années pour vivre cette dure réalité et je ne peux plus revenir en arrière.

Je vais alors accélerer le temps pour que ça se termine enfin. Je vais boire jusqu’à m’évanouir et tomber si profondément dans le coma que je ne me reveillerai plus jamais.

La société m’a tué mes rêves. Elle a fait trop de bruit.

Elle a tué qui j’étais.

Elle a tué qui je voulais être

Elle m’a tué. »

Marc

 

 

 

Ce témoignage est entièrement fictif mais c’est malheureusement le récit de nombreuses personnes qui ont vu leurs rêves s’évanouir.

Ce n’est en revanche JAMAIS trop tard !

Si vous relisez ce témoignage il y a plusieurs phrases comme « la vie est dur » ou encore « tu n’as pas le choix » des phrases anodines dans notre enfance qui détruisent nos rêves. 

J’ai mis fin à 7 ans de droit pour tout quitter et monter mon entreprise sur internet

Le grand saut !

Mais aujourd’hui je suis heureuse d’avoir su m’écouter !

Si tu en as marre de galérer financièrement, je relance ma formation TRAFIC RÉMUNÉRATEUR qui te permet d’obtenir 500 clics par jour sur tes pages de ventes (ou vente en affiliation) en partant de Zéro

L’offre est disponible jusque jeudi minuit !

Dans cette formation tu vas apprendre :

– Les 6 éléments à avoir dans son contenu pour faire cliquer vos prospects
– La Structure exacte à recopier pour persuader un client d’acheter
– 12 titres à recopier et compléter qui ont fait le Buzz
– Le référencement caché de YouTube pour booster sa chaine
– Comment trouver des mots clés populaires sans logiciels
– Un plugin qui vous permettra en un clic d’augmenter de 15% vos visites sur votre page de vente
– Création ensemble d’un contenu qui suscitera l’achat
– Où placer stratégiquement ses liens sur internet sans payer de pub ?
 

 

affiliation marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *